Consulat général de Belgique à Jerusalem

La Belgique à Jérusalem et en Territoire palestinien

Bienvenue sur notre site web !

 
Jérusalem

Le Consulat général du Royaume de Belgique à Jérusalem recrute 

Un collaborateur chargé des affaires politiques et de développement

Cadre organisationnel

Ce poste vacant est situé dans les locaux du Consulat général de Belgique, rue Beibars n° 5 à Jérusalem. Le/la candidat(e) relèvera directement des chefs chargés de la coopération et des affaires politiques, travaillant à leur tour sous l’autorité du Consul général.

Responsabilités

Le collaborateur / la collaboratrice chargé(e) des affaires politiques et de développement est appelé(e) à appuyer le travail des Sections de la coopération et des affaires politiques du Consulat général de Belgique. Le/la titulaire est tenu(e) d’assurer les tâches suivantes :

Transmission et gestion de l'information - Contribuer à la préparation des rapports analytiques et de synthèse, y compris, sans s’y restreindre, les rapports sur la situation, les notes d'information et celles tenues au dossier; participer à la préparation de documents d'information contextuels, tels que les notes d'information sur la coopération au développement, les affaires humanitaires et les questions politiques; identifier, analyser et observer les principales tendances sur le plan international et local ainsi que les évolutions relatives au développement et aux questions politiques.

Services d’analyse et de conseils - Participer à l'identification, à l'analyse et au suivi des évolutions principales, des questions humanitaires et politiques; contribuer à l'évaluation des implications et à la formulation de recommandations sur les éventuelles politiques, stratégies et d’autres mesures  pour traiter les questions préoccupantes; analyser les plans de mise en œuvre et les budgets des projets proposés; faire le suivi de l’implémentation des projets et évaluer le contexte politique connexe.

Planification, coordination et facilitation - Observer, évaluer et rendre des rapports sur la mise en œuvre des projets et des programmes; appuyer les processus de planification administrative, les missions de visite et les événements de diplomatie publique (à Jérusalem, en Cisjordanie ou à Gaza) si nécessaire. 

Développer et entretenir un réseau professionnel avec des acteurs internationaux et locaux y compris la société civile.

Assumer d’autres fonctions pertinentes au besoin.

Compétences 

Professionnalisme- Aptitude à identifier de manière proactive les activités et les tâches prioritaires; être consciencieux et efficace, respecter les délais; faire preuve de persévérance face à des problèmes difficiles ou à des défis; gérer le stress; avoir des excellentes compétences analytiques. Prendre la responsabilité d'intégrer les perspectives sexospécifiques.

Communication – Avoir une excellente aptitude à la rédaction et à la communication à la fois orale et écrite; capacité de communiquer des concepts complexes verbalement; avoir une capacité rédactionnelle claire, concise et ciblée; faire preuve d'ouverture en partageant des informations et en tenant le public informé.

Travail d'équipe – être doté d’excellentes qualités relationnelles; travailler en collaboration avec des collègues pour atteindre les objectifs organisationnels; avoir de la loyauté d'agir conformément aux décisions et aux positions officielles.

Éducation

Diplôme universitaire supérieur (Master ou équivalent) en sciences politiques, en relations internationales, en économie, en sciences sociales, en droit ou dans un domaine connexe. Un diplôme universitaire de premier cycle avec une combinaison pertinente des formations universitaires et des expériences pourrait être pris en considération à la place du diplôme universitaire supérieur.

Une connaissance du fonctionnement et de l’administration des institutions belges et européennes est un atout.

Expérience professionnelle

2 ans d'expérience minimum dans les domaines des relations internationales, de l'analyse des politiques et / ou du travail de développement.

Connaissances linguistiques

Le néerlandais, le français et l'anglais sont les langues de travail du Consulat général de Belgique à Jérusalem.

La maîtrise de l'anglais et de l'arabe tant à l'oral qu’à l'écrit est indispensable. La connaissance du français et / ou du néerlandais est souhaitable.

Exigence pratique

Disposer d’un permis de travail en cours de validité pour exercer un emploi rémunéré dans la juridiction du Consulat général de Jérusalem.  

Type de contrat :

Contrat local de 12 mois à temps plein (du lundi au vendredi).

Méthode d’évaluation

L'évaluation des candidat(e)s qualifié(e)s inclura un exercice d'évaluation suivi d’un entretien.

Si vous êtes intéressé(e), veuillez envoyer votre CV accompagné d’une lettre de motivation en anglais à l’attention du Consulat général de Belgique, au plus tard le 31 octobre 2019 sur jerusalem@diplobel.fed.be 

Merci de joindre une copie de votre carte d'identité et les coordonnées de deux références.

 

 

Vous êtes un Belge qui vient de s’installer à Jérusalem et vous voulez vous inscrire auprès du Consulat général à Jérusalem ? Vous voyagez comme touriste en Territoire palestinien et vous avez perdu votre passeport ? Vous souhaitez faire un voyage en Belgique et vous devez demander un visa ? Vous trouverez ici réponse à ces questions.

Ce site vous tiendra également au courant des affaires consulaires qui s’appliquent spécifiquement aux Belges dans la circonscription de Jérusalem et du Territoire palestinien, de l’actualité de la politique étrangère de la Belgique ainsi que d'autres informations utiles ou d'événements.
 

Une campagne de sensibilisation en ligne a été lancée en Belgique et s’adresse aux demandeurs d’asile potentiels. Elle signale les mauvaises informations qui circulent à propos de la procédure de demande d’asile en Belgique. Plus d’information dans le site web www.factsaboutbelgium.be

Actualités

18 oct

Aujourd'hui, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders, a invité un groupe d'experts de haut niveau au Palais d'Egmont à Bruxelles pour discuter de l'importance d'inclure les questions de protection des enfants dans les négociations de paix. La Belgique joue un rôle de premier plan dans ce domaine depuis des années et demeure engagée. Notre pays préside en effet le Groupe de travail du CSNU sur les enfants et les conflits armés (CAAC) dans le cadre de son mandat au Conseil de Sécurité en 2019-2020.

17 oct

Le troisième et dernier jour de la Visite d’État verra un déplacement de la délégation à la Chambre de Commerce puis dans la région de la Moselle luxembourgeoise.

16 oct

La deuxième journée de la Visite d’État du Roi et de la Reine les emmènera respectivement au nord et au sud du Grand-Duché.

15 oct

Le Roi et la Reine des Belges arrivent à Luxembourg-Ville pour une Visite d’État de trois jours destinée à souligner et renforcer les liens forts entre les deux pays.

15 oct

Leurs Majestés le Roi et la Reine de Belgique effectueront une visite d’État au Grand-Duché du Luxembourg, du 15 au 17 octobre 2019. Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères et de la Défense Didier Reynders les accompagnera, ainsi que les Ministres-Présidents des Régions et des Communautés et une délégation de 200 personnes : hauts fonctionnaires, PDG, représentants des institutions universitaires et des médias belges.